Paradis tropical, l'île Sainte-Marie est préservée du tourisme de masse. Authentique, elle a une histoire particulière et une population accueillante.

 
 

Ile aux Nattes

Localisation





L’origine du nom proviendrait d’un bois, le “nato”, qui était autrefois utilisé pour la construction des navires. Il a aujourd’hui complètement disparu de l’île. On pourrait penser aussi que le nom est en relation avec les belles nattes que tressent les femmes de l’île, grâce aux feuilles de Pandanus. 


 
L’île est habitée par une vingtaine de familles qui vivent essentiellement de la pêche et du tourisme. 
La petitesse de l’île permet d’en faire facilement le tour en une demi journée.

 
L’orchidée mauve 
On trouve à l’île aux Nattes une orchidée endémique. Il s’agit de Eulophiella Roempleriana qui fleurit aux mois de septembre et d’octobre et vit dans les zones marécageuses et précisément sur les pandanus. Sa hampe caractéristique peut mesurer
jusqu’à 1,50 m. L’espèce très rare est préservée et sa cueillette est strictement interdite.
 
Le phare Blévec
Un sentier mène jusqu’à celui-ci, à partir duquel la vue est magnifique et s’étend sur les récifs et la côte Est.
 
La plage Berlin
Plage superbe située au sud de l’île.