Les arts & métiers


Les malgaches sont souvent très ingénieux et inventifs dans certains métiers dont les savoirs faire se sont parfois perdus ailleurs...

 
 


A la croisée du beau et du sacré

    Le papier antemoro a l’habitude d’être  aux places d’honneur dans toutes les manifestations dédiées à l’artisanat malgache. Il a suivi un itinéraire plutôt compliqué depuis l’époque des premières migrations arabes jusqu’à la tentative d’une île voisine de se l’approprier, en passant par son emménagement pour cause de meilleurs financements chez le célèbre Pierre Mathieu d’Ambalavao. Aujourd’hui les ateliers qui le travaillent  avec plus ou moins de finesse sont légions. Celui des héritiers Mahalera à Ambatolampikely dans la banlieue de la capitale en est un parmi d’autres.



   La matière première utilisée est l’écorce de Havoha ou Havotra, originaire de la côte allant de Manakara à Fort-Dauphin mais qui pousse aujourd’hui sans problème sous d’autres latitudes. L’atelier Mahalera se ravitaille par exemple à moins d’une heure de voiture à Mahitsy sur la RN4. La première opération consiste à la faire cuire à haute température dans de grandes barriques. Elle passe ensuite au mortier ou un long pilonnage la transforme en une pâte molle déjà proche de la base de travail recherchée. La pâte est encore malaxée dans une cuve avant d’être étalée, gonflée d’eau, sur des plateaux en tissu bien tendu où se fera directement le façonnage. Les fleurs naturelles de la décoration sont disposées selon l’inspiration de l’artisan et adhèrent sans qu’un collage soit nécessaire. Par beau temps un séchage d’une journée en plein soleil peut suffire.



    Mais Aina et ses frères ne se contentent pas de perpétuer une tradition, ils multiplient également les recherches. Une technique d’utilisation de la paille  de bananier acquise auprès d’artisans marocains leur permet de réussir de beaux mariages avec le papier antemoro. Bambou, nattes et broderies peuvent tout aussi bien être utilisés en attendant l’insertion de perles multicolores sud-africaines. Ils collaborent depuis peu avec l’Isabello Project qui réunit des artisans des deux pays pour leur ouvrir les marchés de la sous-région. L’horizon est suffisamment vaste et prometteur pour qu’il y ait de place pour les regrets dans leur décision d’abandonner leurs études, et se consacrer à leur passion, l’antemoro...



    Les Antemoro sont l’aînée de toutes les ethnies de Madagascar. D’après le Prince Jobily Rakotoson, un descendant d’Onjatsy, leur origine remonte aux premières vagues d’arabes blancs venus de Médine. Ils accostèrent à Vohémar avant de suivre un long itinéraire les menant à l’estuaire de la Matitanana également appelée Moro ou Mahory, qui a donné par la suite le nom d’Antemoro. Les vagues suivantes donnèrent naissance à la lignée des Anteony, et les dernières à celle des Anakara dont fait partie Andriamahazonoro très connu dans l’Imerina. Le papier antemoro était utilisé pour transcrire les Sora-drazana (écrits des anciens) ou Sorabe, langue savante des Antemoro à l’aide d’un bois appelé Kalamo que l’on aiguise et un autre, l’Heboro dont les graines fournissent l’encre. Les écrits sur papier antemoro défient les siècles. 14 Soradrazana sont religieusement conservés dans la région de Matitanana, tous issus des Paroles des Onjatsy ou « Volan’Onjatsy ». Ils contiennent des prières, traitent de phénomènes célestes, donnent des formules pour guérir des maladies de toutes sortes.

 
 

[notice 8] Undefined offset: 1 /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 43

[notice 8] Undefined index: part p="d" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 44

[notice 8] Undefined offset: 1 /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 45

[notice 8] Undefined index: part p="n" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 46

[notice 8] Undefined index: part p="d" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 42

[notice 8] Undefined offset: 1 /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 43

[notice 8] Undefined index: part p="d" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 44

[notice 8] Undefined offset: 1 /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 45

[notice 8] Undefined index: part p="n" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 46

[notice 8] Undefined index: hi /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 59

[notice 8] Undefined index: hi /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 65

[notice 8] Undefined index: low /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 70

[notice 8] Undefined index: low /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 76

[notice 8] Undefined index: hi /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 59

[notice 8] Undefined index: hi /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 65

[notice 8] Undefined index: low /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 70

[notice 8] Undefined index: low /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 76

fermer