Conseils médicaux et sanitaires


Avant le départ


Il est expressément conseillé d'aller voir son médecin et de vérifier que ses vaccinations sont à jour. Venant d'Europe aucune vaccination n'est obligatoire. En cas de séjour prolongé en brousse, les vaccins contre le tétanos, la polio et la typhoïde sont conseillés. Compte tenu du manque d'infrastructures hospitalières sur une bonne partie du territoire, il est prudent de souscrire à une assurance de rapatriement internationale.


Trousse utile


Dans votre trousse emportez des anti diarrhéiques et des antibiotiques antalgiques.

Trousse de premiers soins de voyage.


Précautions sanitaires


Les précautions à prendre sur place sont communes à presque tous les pays tropicaux. Évitez les piqûres de moustiques, désagréables certes, mais surtout vecteurs de l'agent de paludisme. Utilisez donc moustiquaires, air conditionné, insecticide, serpentin à brûler et chemises à manches longues.


Le soleil


Sur la côte surtout, attention à l'ardeur des rayons du soleil tropical, se protéger d'un chapeau et de lunettes de soleil.


Les baignades


Résistez à la tentation de baignade dans les lacs, rivières et rizières, très souvent infestés de bilharzies, parasites redoutables s'attaquant au système urinaire ou digestif.


Les boissons locales


En dehors des villes principales, ne buvez l'eau qu'en bouteille cachetée et méfiez-vous des crudités, l'oubli vous exposera peut-être à une dysenterie. Utiliser des comprimés de Micropur ou hydrochlonazone pour désinfecter l'eau en cas de randonnée en brousse ou emporter un petit filtre portable. Le choléra est facilement évitable en respectant ces mêmes précautions d'hygiène alimentaire.


Les MST


Enfin sachez que les maladies sexuellement transmissibles (MST) sont très répandues. Si à la différence de l'Afrique, le Sida reste rare, la plus grande prudence s'impose.


Si, avant votre retour, il vous reste des médicaments, vous pouvez les laisser auprès d'une structure sanitaire (mission religieuse, hôpital...). Votre geste sera apprécié.


Concernant les pharmacies, les jours de garde sont publiés dans les journaux.


Comportement à l'égard des populations locales


Être sociable et se montrer respectueux. Ne pas montrer de signe d'impatience et rester calme autant que possible, le temps à Madagascar ayant une autre valeur, surtout en brousse (Pays du "mora-mora"). Répondre aux bonjours et même devancer le bonjour (surtout dans les villages).

Il existe plusieurs variantes de salutations suivant les régions : Manao ahoana ! (Hautes terres), Salama ! (Pays Sakalava - Côte Ouest, Nord Ouest), M'Bola Tsara ! (Nosy Be - Sambirano), Akory Anareo ! (Sud et Centre Ouest), Akory Lahaly ! (Betsimisaraka - Côte Est), Tsara Madyna ! (Betsileo - Hautes terres sud).

Ne pas profaner les tombeaux. Ne pas toucher les ornements d'un tombeau. Ne pas uriner aux alentours immédiats d'un tombeau et ne pas monter sur les sépultures etc… Ne pas montrer quelqu'un du doigt. Respecter les us et coutumes locales.


Sécurité


Éviter de sortir seul le soir dans la capitale (être vigilant). Ne pas montrer que l'on a de l'argent. Il faut éviter de sortir des liasses de billets et être très discret. Toujours sortir avec l'original de son passeport. En dehors des sentiers battus prendre avec soi un guide local.


Le marchandage


Toujours négocier avant et payer après le service, pour éviter les mauvaises surprises. Un prix se débat toujours, ceci est surtout valable pour la capitale. Le prix des taxis est libre à Antananarivo et également à l'aéroport où des taxis "agréés" vont même jusqu'à vous demander 20 euros pour une course jusqu'au centre ville. Il est à rappeler que la monnaie locale est l'Ariary et que le prix maximum d'une course aéroport / Tana centre est de 20 000 Ariary (8,50 €). Faites votre change dans un bureau de change officiel à l'aéroport et payez votre service en Ariary.


Dans les villes de province le problème se pose moins mais les prix restent toujours négociables.


La mendicité


La mendicité est surtout répandue à Tananarive. Le "vazaha" (l'étranger) est souvent sollicité. Éviter de donner de l'argent "gratuitement" mais seulement en échange d'un service ou d'un travail. Ceci pour freiner l'évolution d'une mendicité dirigée essentiellement vers les touristes. Certains enfants préfèrent mendier la journée plutôt que d'aller à l'école et apprendre un métier (moins lucratif). Ne pas entrer dans ce jeu. Par contre certains vieillards et handicapés méritent d'être aidés. Il est préférable de verser des sommes à des œuvres sociales (religieuses ou O. N. G.) qui font un travail de fond.


La prostitution


Activité assez répandue dans la capitale mais également dans la plupart des villes de province. Il est préférable de s'informer et se prémunir (nombreuses MST et Sida).


La photographie


La photographie à Madagascar est rarement soumise à autorisation. Dans la plupart des cas, au contraire, elle est accueillie favorablement par la population (par des sourires et une curiosité sympathique). L'approche doit évidemment être respectueuse des personnes et des coutumes locales. Demander l'accord des personnes photographiées paraît toutefois nécessaire.

Des laboratoires de développement rapide sont installés dans les principales villes de province. Des laboratoires de photo numérique peuvent aussi développer ou graver vos photos sur CD.

 

Quoi prendre ?


Effets vestimentaires

Étant donné les variations de température diurne-nocturne et les changements d'altitude entre les hautes terres et la côte, il est préférable de se munir de vêtements légers, mais aussi de quelques vêtements chauds et peu encombrants (pull, coupe-vent, blouson). Une liste non exhaustive vous permettra de vous faire une petite idée de valise...

• Tee-Shirt (plusieurs)

• Maillot de bain (océan, rivières, lacs)

• Jeans et pantalons légers en toile coton, shorts ou "bermudas"

• Chemise à manches longues (contre les moustiques)

• Coupe-vent (K-Way pour petites pluies, embruns...)

• Chapeau (à acheter sur place)

• Paire de tongues ou sandales (pour avoir les pieds... à l'air)

• Paire de tennis ou paire de "pallabrousse" (pour la brousse)


Accessoires utiles

• Un sac à dos de bonne contenance pour les habitués de randonnées (à vélo, à pied, ou à cheval...) ou un grand sac de sport étanche (plongée sous-marine, bateau...)

• Un petit sac à dos (fidèle "fourre-tout" qui vous accompagnera partout)

Paire de lunettes de soleil (indispensables)

• Une bonne torche (étanche si possible)

• Un couteau de poche (multi lames, laguiole, opinel, il vous rendra d'énormes services...)

• Une gourde (isotherme de préférence)

• Un appareil photo

• Une trousse à pharmacie d'urgence (voir conseils sanitaires)

• Un MP3 pour la musique (ça fait souvent plaisir)

• Un petit cadenas (pour éviter certaines surprises durant les transports collectifs)

• Jeux de cartes (belote ou tarot), jeux d'échecs ou même un scrabble pour passer des soirées conviviales dans les coins paumés.


Pour les amateurs de randonnées : apporter si possible une toile de tente (par groupe) sinon au minimum prévoir une moustiquaire légère souvent indispensable en brousse !. Pour les "VTTistes", si votre franchise de bagages est dépassée, il serait sûrement plus économique et commode de louer un vélo sur place. Sachez que plusieurs sociétés et hôtels vous proposent des locations de V. T. T. "basiques" (à la journée, à la semaine ou au mois).


Pour les fanas de plongée sous-marine : les bases de plongée se développent doucement. Elles sont concentrées dans 3 ou 4 zones touristiques de l'île (Nosy-be, Ile Sainte-Marie, Tuléar). Pour la plongée en apnée et si vous êtes un amoureux des riches fonds coralliens, je vous conseille de vous doter d'un minimum de matériel personnel. Un ensemble composé de palmes, masque, tuba est souvent bien suffisant.

 
 
 

[notice 8] Undefined offset: 1 /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 43

[notice 8] Undefined index: part p="d" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 44

[notice 8] Undefined offset: 1 /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 45

[notice 8] Undefined index: part p="n" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 46

[notice 8] Undefined index: part p="d" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 42

[notice 8] Undefined offset: 1 /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 43

[notice 8] Undefined index: part p="d" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 44

[notice 8] Undefined offset: 1 /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 45

[notice 8] Undefined index: part p="n" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 46

[notice 8] Undefined index: hi /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 59

[notice 8] Undefined index: hi /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 65

[notice 8] Undefined index: low /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 70

[notice 8] Undefined index: low /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 76

[notice 8] Undefined index: hi /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 59

[notice 8] Undefined index: hi /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 65

[notice 8] Undefined index: low /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 70

[notice 8] Undefined index: low /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 76

fermer