Visitez les aires protégées

 Le SAPM : une révolution dans le domaine des aires protégées à Madagascar

Les 5 dernières années ont été marquées par un « boom » au niveau de la Conservation à Madagascar, avec l’apparition et la mise en place d’un concept nouveau qu’est le Système des Aires Protégées de Madagascar ou SAPM.

Le SAPM s’est mis en place avec la concrétisation de la « vision Durban », suite à l’engagement du gouvernement malgache à tripler la superficie des aires protégées à Madagascar.Tous les habitats naturels à Madagascar y sont actuellement représentés, avec actuellement 115 sites d’une superficie totale de 6 millions Ha, où des activités de conservation sont mises en œuvre.

Le système prévoit plusieurs catégories et types de gouvernance conformément aux standards de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN).

Les types d'Aires Protégées à Madagascar
On entend par Aire Protégée (AP) un territoire délimité, terrestre, marin, côtier, aquatique dont les composantes présentent une valeur particulière notamment biologique, naturelle, esthétique, morphologique, historique, archéologique, cultuelle ou culturelle, et qui nécessite, dans l’intérêt général, une préservation multiforme.

A Madagascar, les Aires Protégées sont gérées par plusieurs organisations dont la principale qui regroupe la grosse majorité de celles-ci est le Madagascar National Park et pour les nouvelles AP :Conservation International, le W.W.F., le Missouri Botanical Garden, Fondation Tany Meva, etc.

Il existe 6 types d'AP selon la norme IUCN. Certaines d'entre-elles sont ouvertes au tourisme et au public moyennant un droit d'entrée et ce dans l'intérêt de leur préservation et d'un développement durable profitant aux populations environnantes.