Une nature endémique


Un environnement à découvrir. Les zones intertropicales présentent des milieux extrêmement variés...

 
 


Appauvrissement et monotonie

 
Les forêts dégradées et les zones herbeuses
 
La plupart des forêts des Hauts Plateaux ont disparues mais il en reste quelques vestiges importants comme dans le massif de l’Andringitra ou à Anjozorobe. Les versants occidentaux de ces forêts présentent parfois des arbres à feuilles caduques de l’Ouest de Madagascar alors que les versants orientaux sont plus humides.

Dans diverses zones, comme aux environs d’Antsirabe ou de Ranohira, un type de forêt dégradé présente un peuplement de Tapias. Ces arbres de la famille des Euphorbiacées sont localement appelés oapaka, paka, tapia, ou voapaka et “scientifiquement” Uapaca bojeri. 

La plupart des zones des Hauts Plateaux ne présentent que de monotones zones herbeuses. S’il existait certainement quelques zones ouvertes à Madagascar avant l’arrivée de l’homme, elles étaient cependant rares, peu étendues et localisées. Ces paysages monotones sont extrêmement pauvres et n’abritent que quelques espèces d’herbes communes à l’Afrique et peu d’animaux.