Fianarantsoa

Localisation






Fianarantsoa, Le bon enseignement
 
C’est en 1830, alors que le pays Betsileo était sous contrôle Merina, que le gouverneur Rafaralahindranaly jette les bases d’une véritable ville sur la colline occupée jusqu’alors par un poste militaire. “Ce sont les gouverneurs et les officiers, ainsi que les soldats qui apprendront aux Betsileo, “moins évolués”, “ce qui est bien”, pour que ceux-ci puissent remplir convenablement les obligations qui leur sont attribuées, pour qu’ils soient honnêtes et justes vis-à-vis de leurs compatriotes et que, de ce fait, la sécurité publique soit bien assurée”…
 
Voilà l’explication extraite du dictionnaire de la ville sur l’origine du nom de Fianarantsoa. Il existait bien un village occupé par les Betsileo, qui avait pour nom “Ivœnava”. Vers la fin du XIXe siècle, la ville connut un réel essor grâce à l’installation des missions religieuses. La London Missionary Society en 1859, la Mission Catholique du Betsileo en 1871, la Mission Norvégienne en 1878.

Le développement de la ville se poursuivit dès le début de la colonisation française, avec la construction de nombreux bâtiments (hôpitaux, écoles, casernes) et l’installation de compagnies commerciales telles que la Compagnie Marseillaise, la Compagnie Lyonnaise, la Compagnie Bordelaise, Oswald et Bross.
 
Visite de la haute ville
La ville est très étendue, on peut la diviser en trois parties distinctes. La “ville haute” (ancienne), la “ville nouvelle” (commerciale), et le quartier de la gare qui s’étend le long de la voie ferrée et au nord. Située entre la ville haute et la ville nouvelle (dans le quartier d’”Ambatolahikisoa”), on peut voir une pierre levée qui signalait autrefois qu’aucun porc ne pouvait être conduit au-delà de cette limite.


Quartier d’Ambozontany
Cathédrale bâtie en 1871 au pied du Rova, belle vue, à partir de la place, sur le lac Anosy.

Quartier d’Anatirova
C’est le centre historique de la ville occupé autrefois par le Rova betsileo appelée Ivœnava (où les morts sont cachés). Panorama sur
Fianarantsoa et sa région.

Quartier d’Antsenambahiny là où on reçoit les hôtes 
C’est dans ce quartier que l’on accueillait les nouveaux venus et les messagers royaux porteurs des plis de la Reine pour le gouverneur de Fianarantsoa (d’après le dictionnaire géographique de Fianarantsoa). Les cérémonies d’accueil étaient accompagnées d’un protocole strict et codifié. Officiers et soldats rendaient les honneurs à la reine avant de se rendre chez le gouverneur.

Quartier “Tsianolondroa” qui n’appartient pas à deux personnes
Autrefois, le quartier portait le nom “Bendambo”, qui signifie “peuplé de sangliers”. C’est dans ce même quartier que l’on bâtit un palais afin de recevoir la Reine Ranavalona III en visite à Fianarantsoa. Lors de son discours, elle était la seule maîtresse du lieu d’où le nom de
“Tsianolondroa”.

Quartier d’Antarandolo La source des avenants
 Il existait autrefois une source très profonde qui fut l’objet de superstitions et où étaient logés des avenants. Pour consacrer cette source, on y fit couler le liquide du cadavre en décomposition d’un prince Betsileo en le pressant avec les mains… (d’après le dictionnaire géographique de Fianarantsoa). L’emplacement de cette source, aujourd’hui disparue, se situerait à l’ouest du pont de chemin de fer.

Le Kianjasoa La place ou la cour d’Isoa
Ancienne place forte Betsileo occupée de longue date pour contenir les incursions Tanala et Merina… Le sommet qui culmine à 1374 m, peut faire l’objet d’une belle balade à pied avec un  beau panorama sur la ville.

L’origine du nom “Kianjasoa” nous est donnée par le dictionnaire géographique de la Ville “un jour les enfants jouaient sur la place, un petit villageois frappa le fils d’un prince; furieux, le prince réprimanda l’enfant et lui demanda : “Pourquoi as-tu frappé Isoa alors que cette place lui appartient ?”et de traduire “La place ou la cour d’Isoa” par Kianjasoa…

Le quartier de la Ville basse “Tanana Ambany” est un des quartiers les plus animés, puisqu’il regroupe la plupart des commerces (notamment chinois et indiens, car depuis plus d’un siècle, les nouveaux immigrants ont tenté leur chance dans le commerce et se sont peu à peu installés dans ce quartier).
 
 
Essentiellement basée sur la riziculture. Les paysans Betsileo sont réputés, à juste titre, pour exceller dans la riziculture, notamment à terrasses, construites à flans de collines. Plantations de thé. De nombreux vignobles assurent à la grande île une production intéressante tant en qualité qu’en quantité.

Maromby (4 km)
Nord, bonne route. 
Site paisible, balades à proximité de vignobles, vente de vin au monastère.

Sahambavy (23 km) 
Route goudronnée. 
Site lacustre et important centre de production de thé destiné principalement à l’exportation. Vastes domaines de la SIDEXAM (visites payantes possibles avec guide).
Station forestière. Centre de reboisement et piscicole - Suivre la route de Tananarive jusqu’à la gare Forgeot (7 km). Puis emprunter sur la droite la route qui suit la ligne de chemin de fer.
Site agréable pour la randonnée.

Rocher d’Alakamisy Ambohimaha(26 km) 
Enorme rocher sur lequel des inscriptions en arabe ont été gravées vers le VIe siècle.


Fanjakana (60 km) 
Piton rocheux culminant à 1392 m d’altitude, qui offre un panorama magnifique sur un rayon de 50 km. Prendre la route d’Isorana (RN42) puis celle d’Ikalamavony avec une bifurcation sur la droite vers Fanjakana.

Parc National de Ranomafana (60 km)(cf chapitre l’Est)
 
Fianarantsoa à Manakara 
Liaisons régulières. Se renseigner à la gare. (cf. chap. dessertes intérieures)
 
 
 
 

[notice 8] Undefined offset: 1 /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 43

[notice 8] Undefined index: part p="d" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 44

[notice 8] Undefined offset: 1 /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 45

[notice 8] Undefined index: part p="n" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 46

[notice 8] Undefined index: part p="d" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 42

[notice 8] Undefined offset: 1 /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 43

[notice 8] Undefined index: part p="d" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 44

[notice 8] Undefined offset: 1 /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 45

[notice 8] Undefined index: part p="n" /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 46

[notice 8] Undefined index: hi /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 59

[notice 8] Undefined index: hi /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 65

[notice 8] Undefined index: low /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 70

[notice 8] Undefined index: low /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 76

[notice 8] Undefined index: hi /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 59

[notice 8] Undefined index: hi /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 65

[notice 8] Undefined index: low /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 70

[notice 8] Undefined index: low /home/madagasc/private/modules/publicite/classes/weatherSrv.class.php 76

fermer