Des paysages changeant et de vastes espaces tout au long de la fameuse RN7 (542 kilomètres de route goudronnée)...

 
 

Le PN de l'Andringitra

Localisation




 Altitude :
de 650 à 2 658 m
 
Climat :
Tempéré à froid ; sub-humide et de montagne. La pluviométrie annuelle est de l’ordre de 1500 - 2000 mm par an, les versants orientaux étant plus arrosés que les versants occidentaux. La saison sèche dure au moins 3-4 mois à partir d’avril-mai. Antanifotsy, situé à 1430 mètres d’altitude est relié à Ambalavao par une bonne piste, ce village constitue le terminal de la route et est proche du Parc National. Les hauteurs du massif de l’Andringitra montrent le climat le plus rigoureux de Madagascar avec des gelées aux altitudes supérieures ainsi que de la neige qui peut se maintenir pendant plusieurs jours au-dessus de 2500 mètres d’altitude.
 
Statut : Parc National
Surface : 31 160 ha 
 
Population :
Betsileo au nord du Boby, 
Bara au sud du Boby

Végétation : 
forêts sempervirentes sub-humides, fourrés de montagnes ainsi que zones herbeuses. Les forêts changent avec l’altitude, les arbres deviennent plus petits, plus branchus, montrent plus de plantes épiphytes, de fougères et de lichens. La canopée n’a guère plus de 10 mètres de haut à 2000 mètres d’altitude. Les orchidées sont nombreuses et rencontrées à toutes les altitudes ainsi que dans les zones herbeuses sur les plateaux où plusieurs espèces d’aloés sont également rencontrées. Les communautés végétales sont différentes sur les versants occidentaux plus secs et certains endroits sont dominés par les tapias.
 





 
 
 
Description : la chaîne de l’Andringitra s’étend sur une cinquantaine de kilomètres depuis Ambalavao jusqu’au sud d’Ivohibe. On voit ses formes caractéristiques sur la route du sud après Fianarantsoa, comme aux alentours d’Ankaramena. Six pics dépassent 2500 mètres d’altitude sur cette chaîne et l’ensemble forme un amas chaotique avec de profondes cannelures ou des fractures dans d’imposantes montagnes sensuellement rondes.
 
Les quatre pics principaux sont le pic Boby (2658 m), le pic Bory (2630 m), 
le pic Soaindra (2630 m) et le pic Ivangomena (2556 m). L’Andringitra offre parmi les plus beaux panoramas de Madagascar, avec de grandes zones ouvertes sur des plateaux d’altitude, au pied de grands sommets puissants et dominant des parcelles de forêts pluviales, riches en plantes et en animaux. La portion principale du Parc National comprend un flanc de montagnes d’altitude qui englobe le Plateau Central et l’escarpement oriental qui descend vers l’océan Indien. La diversité est partout rencontrée depuis les grandes étendues continues de forêts sempervirentes à l’Est (l’Andringitra est toujours connecté par des couloirs forestiers au nord avec le Parc National de Ranomafana et au sud à la réserve du Pic d’Ivohibe), des forêts sèches caducifoliées à l’Ouest, de belles étendues rases dans lesquelles serpentent des rivières et l’escarpement sur le haut plateau. 
 

 
 
Sentiers :
Plusieurs sentiers permettent des ballades à la journée ou des trekkings plus longs dont celui qui permet d’atteindre en deux jours le sommet du pic Boby, second sommet de Madagascar.
Ces sentiers permettent de découvrir les forêts, de grimper sur le plateau d’Andohariana à près de 2100 mètres d’altitude duquel tombent deux belles cascades, ou d’atteindre le second sommet de Madagascar, le pic Boby à 2 658 mètres d’atitude où vous aurez à craindre les basses températures, voir les gelées en hiver. Un autre sentier permet d’atteindre le pic Bory à 2 630 mètres d’altitude. Plusieurs sentiers et d’autres possibilités pour la découverte sont actuellement mis en place, renseignez vous auprès du bureau du Parc.