Ambatozavavy

Localisation




 
Ambatozavavy est un village côtier Sakalava, situé au Sud-Est de l’île, vivant principalement de la pêche et des plantations d’ylang-ylang et de café. Le village est bordé de mangroves (palétuviers). 
 
Hell Ville à Ambatozavavy (11km).
Prendre la route en direction de Fascène, puis tourner à droite (vieux panneau). La piste rocailleuse zigzague à travers l’odorante végétation qui se fait de plus en plus dense et vaut à elle seule le détour. Sur les abords, les plantations d’Ylang-Ylang et de café sont caractéristiques. Une distillerie récente se remarque par sa construction en dur à droite en descendant. Se renseigner sur place pour une visite guidée des plantations et des alambics. Durant la saison on pourra s’arrêter pour acheter  mangues et letchis. A Ambatozavavy, on peut négocier un transport en pirogue vers l’île de Nosy Faly qui est toute proche. Une excursion à pied ou en pirogue permet de visiter ou contourner la Réserve de Lokobe avec possibilité de rejoindre Hell-Ville. (Une bonne journée. 
 
Les distilleries d’ylang-ylang
D’incessantes tailles ont données à l’ylang-ylang l’allure d’un arbre “moignon” qui aurait refusé de grandir. Ces arbres ont la merveilleuse particularité de fleurir toute l’année et lorsque l’on a la chance de traverser une plantation, il s’en dégage une senteur douce et “enivrante”. Régulièrement une armée de femmes en pagnes colorés, ramassent les délicates et odorantes fleurs blanches et jaunes qui iront alimenter une  des distilleries dont certaines fonctionnent encore traditionnellement avec leur vieil alambic alimenté au feu de bois. La première essence extraite est de qualité supérieure, on la nomme “extra”. La ville de Grasse (capitale mondiale de la parfumerie) rachète une grande partie de la production locale. Il est possible de visiter une de ces distilleries.

L’ylang-ylang, de son nom scientifique Cannanga odorata ou artabotrys, fait partie de la famille des anonacées. C’est une plante végétale odorante originaire de l’Asie du Sud-Est et plus précisément de l’île de Luçon dans l’archipel des Philippines. Son introduction à Nosy-be remonte à la fin du XIX ème siècle après que l’île devint française. L’administration dépendante de l’île de Bourbon (Ile de la Réunion) créa dès 1840 des pépinières dans tous les villages et introduisit le cacaoyer, l’arbre à pain, le caféier, le vanillier de Bourbon et de Guyane.
 
Nosy Bé (Hell Ville) à Grande Terre (Antsahampano) 
Par le bac : départs quotidiens en fonction des marées.
Pour le transport d’un véhicule, il est préférable de réserver à l’avance. Une attente de plusieurs jours est possible. 

Nosy-be à Majunga (via Analalava, Antsohihy) 
A partir du port d’Hell-Ville, vous devez vous renseigner au “jour le jour” sur la provenance des Bateaux et des futurs départs. Plusieurs caboteurs font la navette entre Nosy Bé et Mahajanga transportant fret et personnes.