Le PN de Mananara Nord et la Réserve de la Biosphère

Localisation




 
Localisation :
La Réserve de la Biosphère est comprise dans un périmètre limité au nord par la ville de Mananara Nord, à l’ouest par Sandrakatsy, au sud-ouest par le fleuve Anove (2 km à l’est du village d’Ambohimarina), Au sud-est par le village Anove et au sud par le fleuve. La limite est, longe 5 km en retrait le littoral, du village d’Anove à Mananara Nord.
 
Le Parc National est divisé en deux parties distinctes. La partie la plus importante est située sur la “Grande Terre” et englobe diverses forêts (forêt de Verezanantsoro, d’Ivontaka Sud et Ivontaka Nord et celle située vers le fleuve Anove). La deuxième partie, plus petite regroupe les îles de Nosy Atafana (face au village de Sahasoa) et les récifs environnants.
 
Coordonnées : 
16°14’-16°32’ S et 49°38’-49°50’ E
Altitude comprise entre 0 et 570 m.
 
Surface  :
La Réserve de la Biosphère couvre 140 000 ha env.
Le Parc National couvre 23 000 ha plus 1000 ha de Parc Marin comprenant les îles et récifs environnants. La réserve constitue un des deux plus grand bloc de forêt pluviale de basse altitude légalement protégé à Madagascar.
 
Description physique :
La réserve est située dans une région constituée de collines cristallines (granites d’Antongil et migmatites de Mananara). Entre Anove et Antanambe, le littoral est occupé par une frange de sable. Au nord d’Antanambe, les plages sont plus rares et isolées. La côte escarpée fait face à des récifs qui parsèment la mer sur près de 200 m à partir du littoral. Le groupe d’îles de Nosy Atafana présente également un récif frangeant submergé.
 
Le climat est de type tropical humide caractérisé par des précipitations moyennes annuelles de l’ordre de 3 000 mm et une absence de saison sèche. (180 jours de pluie/an). Le mois d’octobre est le mois le plus sec avec 101 mm de précipitation. L’humidité est continuellement élevée. Les températures moyennes mensuelles oscillent entre 19°C et 26°C.
 
La Flore :
La végétation rencontrée est du type forêt sempervirente de basse altitude dans laquelle on peut distinguer au moins deux ensembles. Sur la partie du littoral, la plaine sableuse est composée d’une végétation spécifique (Terminalia catappa, Calophyllum sp., Canarium sp. et Heritiera sp.) avec des formations de Mangrove (Rhizophora mucronata et Avicennia marina).
 
Sur les sols latéritiques, les genres typiques sont Weinmania, Tambourissa, Diospyros, Cryptocarya, Oncostemon, Dypsis et Chrysalidocarpus. La hauteur de la canopée est relativement élevée puisqu’elle peut atteindre jusqu’à 40 m avec une moyenne de 30-35 m. Les forêts de Mananara Nord sont connues pour être les plus riches en espèces de palmiers.
 
La Faune :
La région constitue une riche enclave pour les communautés des forêts pluviales de l’Est et des récifs coralliens. Parmi les reptiles, on note l’existence de 16 espèces dont le Crocodile du Nil (Crocodylus niloticus), Ithycyphus perineti et Chamaeleo cucullatus. 60 espèces d’oiseaux ont été recensées, dont certaines sont rares ou localisées. Tels les Rolliers terrestres (Agelastes squamiger et Brachypteracias leptosomus) ou l’Euryceros de Prévost.
 
C’est la seule zone protégée pour les mammifères Galidictis fasciata et Salanoia concolor. Les lémuriens sont bien représentés avec le Propithèque à diadème, le Lémur vari, l’Indri et le Aye-aye. L’existence de l’Hapalémur à nez camus (Hapalemur simus) dans le sud de la réserve est fort probable, ainsi que celle du Dugong dugon dans la partie marine du parc.